Atelier de Ginette Ash 0 5 0 0

Atelier de Ginette Ash

  • 901 visites
Seuls les membres enregistrés peuvent ajouter des ateliers à leurs favoris

Une vie dédiée à l’art

Ginette Ash est native de Rouyn-Noranda. Elle dessine depuis son enfance. Dès l’adolescence, elle voulait devenir artiste peintre. Elle étudie en arts plastiques à l’Université du Québec de Trois-Rivières (UQTR) pour devenir enseignante en arts plastiques. En 1975, détentrice d’un baccalauréat en arts plastiques et en pédagogie, elle enseigne les arts plastiques au Collège de Lévis et, plus tard, au Collège Mérici à Québec. Malgré le travail très exigent du domaine de l’enseignement, elle demeure néanmoins active sur la scène artistique régionale pendant ses années d’enseignement. Après 34 ans de loyaux services, elle prend sa retraite. C’est l’occasion pour elle de reprendre ses pinceaux. Elle se met alors à peindre à temps plein. Depuis 1975, elle accumule les prix et les distinctions dans le domaine des arts visuels et participe à de nombreuses expositions. Son approche multidisciplinaire lui a permis d’explorer différentes formes d’expressions artistiques depuis plus de quarante ans, comblant ainsi sa soif d’aller plus loin et de s’épanouir dans l’art qui est toute sa vie.

« La peinture n’existe que s’il y a des yeux pour l’embrasser » – Normand Reid

Son atelier a une superficie de 12 pieds x 30 pieds. Il lui sert de lieu de travail, de bibliothèque et d’espace de rangement pour son matériel et ses tableaux. Ses œuvres sont exposées dans certaines pièces de sa maison, quand elles ne sont pas présentées dans des galeries. Ginette Ash possède également un coin qui tient lieu de bureau qui lui permet de travailler à l’ordinateur. Son environnement de travail, qui peut sembler grand a priori, la limite néanmoins dans ses formats. Elle doit donc se restreindre à des dimensions n’excédant pas 36 x 48 pouces. Avant l’organisation de son atelier, le sous-sol de sa maison comportait une partie salon avec canapé mais, avec tous ses livres (plus de 1000 livres et revues sur l’art), l’espace nécessaire lui fait défaut pour s’exprimer pleinement. Quand elle doit peindre un grand format, l’artiste utilise deux grands chevalets juxtaposés l’un à l’autre pour poser sa toile.

«Tous mes livres d’art accumulés fièrement avec les années m’ont précieusement servi en tant qu’enseignante en arts plastiques et en histoire de l’art. Je continue de les utiliser comme source d’inspiration.» – Ginette Ash

Son lieu de travail est un environnement assez bien éclairé qui comporte six grandes fenêtres. C’est surtout un endroit tranquille, loin du téléphone, qui lui permet d’être dans sa bulle créative. Quand viennent l’automne et l’hiver, elle doit utiliser la lumière artificielle. Travaillant plusieurs heures par jour, que ce soit en journée, en soirée ou pendant la nuit, la lumière y est toujours adéquate. L’artiste a néanmoins remarqué une différence entre la lumière naturelle et artificielle sur ses couleurs. Les couleurs sont plus vives et brillantes à la lumière naturelle. « Comme la source de lumière artificielle est plutôt jaune, les couleurs sont légèrement modifiées ». C’est un élément très important qu’elle doit constamment surveiller et ajuster. Lorsqu’elle travaillait comme designer d’intérieur, c’était l’une de ses principales préoccupations.

Selon son état physique, ce lieu de silence, de tranquillité qui, parfois, s’enveloppe d’une atmosphère doucement musicale, l’accueille en moyenne 8 heures par jour, ponctuées de quelques pauses plus ou moins longues. La production de Ginette Ash est plus intensive en automne, en hiver et au printemps. L’artiste se réserve l’été pour exposer, notamment dans des symposiums aux quatre coins du Québec. « (La peinture) C’est un acte plutôt solitaire, mais j’arrive à travailler en public et je suis capable de me concentrer ». Elle aime particulièrement parler avec le public et lui expliquer son travail et sa technique, alors ses pinceaux attendent souvent le retour de l’automne pour reprendre leur rythme de croisière.

Sa production est d’environ de 12 à 15 tableaux par année. L’artiste qui vit avec des douleurs chroniques doit obligatoirement rompre régulièrement le travail trop soutenu. Plusieurs de ses œuvres sont travaillées en techniques mixtes et comportent plusieurs étapes de réalisation. «Je peints en fines couches de couleurs alternées de médium vernis brillant. Par exemple, un tableau mesurant 30 x 30 pouces ou 36 x 36 pouces peut exiger un mois de travail intensif. De plus, je travaille lentement car j’aime le souci du détail et le perfectionnisme.» C’est pourquoi, ayant donné des cours d’arts plastiques à des étudiants du secondaire et du collégial pendant 34 ans, elle ne donne pas de cours privés ou semi-privés à son atelier, préférant se consacrer pleinement et entièrement à la peinture, son rêve de jeunesse.

L’artiste, très exigeante envers elle-même, perfectionniste, qui aime que tout soit bien fait, a beaucoup travaillé à se perfectionner, au fil des années. En plus de son baccalauréat en arts plastiques et en pédagogie, l’artiste a suivi de nombreux cours, des ateliers de développement et de perfectionnement, de 1975 à 2015. Elle adore expérimenter, explorer de nouvelles avenues pour chercher à aller plus loin dans son cheminement. Depuis sa retraite en 2009, elle a réalisé plus de 150 expositions collectives, individuelles et symposiums. « Je fais environ une vingtaine d’expositions par année et participe à plusieurs concours. J’ai eu l’opportunité d’exposer dans des galeries d’art, des maisons de la culture, au Musée Marius-Barbeau et dans plusieurs bibliothèques.»

Ginette Ash, artiste coloriste et multidisciplinaire, est une professionnelle accomplie qui a su trouver dans l’art sa raison d’exister. Son but, en tant qu’artiste, est de partager sa vision optimiste de la vie par l’entremise des couleurs et de la lumière.

L’atelier de Ginette Ash est ouvert au public sur rendez-vous, il est situé au 6, rue Champagnat à Lévis (Québec). Le public intéressé à visiter son atelier peut la contacter. Des photos de l’atelier de Ginette Ash sont également disponibles sur Instagram et Flickr. Sur Instagram, les curieux, amateurs d’art et collectionneurs peuvent suivre le hashtag #ashginette ou #ginetteash pour avoir accès à d’autres photos régulièrement diffusées sur ce réseau social.

coordonnées de l'artiste

Envoyer à un ami

Obtenir la direction