Atelier d’Yvette Dumais Bérubé 0 5 0 0

Atelier d’Yvette Dumais Bérubé

  • 1402 visites
Seuls les membres enregistrés peuvent ajouter des ateliers à leurs favoris

L’art est la manifestation de l’esprit dans la matière
– Goethe

 

 

Yvette Dumais Bérubé est née à Saint-Joseph-de-Lepage, dans le comté de Matane (Québec). Elle a grandi sur l’immense ferme de ses parents où elle a développé un irrépressible besoin d’espace et de liberté. En 1949, elle obtient son brevet d’enseignement à l’École normale de Mont-Joli. « Je me souviens avec plaisir des esquisses et des dessins qui enjolivaient mes notes de cours ». Pendant des années, le goût du dessin est resté, latent, mais présent, jusqu’en 1969 où la peinture est devenue son principal moyen d’expression artistique. Aujourd’hui, elle vit à Roberval.

Sa démarche reste toujours actuelle même si, avec les années, de nombreux événements se sont rajoutés. Sa recherche, depuis 1978, s’articule autour d’une combinaison de plans superposés, de formes concentrées, de couleurs qui reflètent le but recherché par l’artiste. Les espaces et les masses (volumes) dans la composition de l’œuvre se répercutent, se font écho, s’inter relient et s’interposent. L’huile, en teintes cassées, appliquée en une série d’aplats, en transparence, s’imbrique dans l’harmonie que l’artiste recherche dans ses œuvres. Dès 1975, Yvette Dumais Bérubé expose au Québec et à l’étranger. Dans sa recherche, au cours de sa carrière, elle expérimente diverses techniques et médiums : huile sur toile et papyrus, huile et acrylique sur papier-carton fabriqué en atelier, huile sur Massonite, sculptures d’argiles traitées à la façon du bronze ancien, etc. C’est d’ailleurs en 1985 qu’elle découvre le papyrus qui ajoute à sa force créatrice d’alors. Elle change sa façon de travailler à cause, notamment, de la fragilité du support. Pinceau et doigts interviennent et transfigurent l’œuvre en devenir. L’imagerie d’Yvette Dumais Bérubé est soumise au traitement qu’invente la couleur sur le papyrus et les choix se précisent. « Mon œuvre tend à exprimer l’harmonie primaire de l’univers et se dirige vers cet aboutissement. » – On écrira sur son travail : « C’est du symbolisme lyrique », puis « Yvette Dumais-Bérubé touche l’homme dans ce qu’il y a de plus existentiel ».

Yvette Dumais Bérubé

En 1983, Yvette Dumais Bérubé expose à Paris, puis à New York. En 1994 et en 1995, elle poursuit sa carrière à l’étranger avec une exposition à Stockholm en Suède. On la retrouve ensuite dans une exposition à Montgeron, en France, en 1999, puis aux Emirats Arabes Unis en 2000 et 2005, plus précisément dans l’un des Sarjah Museums et, en 2006, elle expose à Baia Mare, au Florean Museum, en Roumanie.

En 2005, lors d’une rétrospective pour souligner ses 30 ans de carrière, elle publie le livre « Les Quatre Temps de ma Passion ». Yvette Dumais Bérubé a reçu une Médaille d’or pour son travail ainsi qu’un trophée d’excellence du Cercle des Artistes Peintres et Sculpteurs du Québec (CAPSQ).

L’atelier d’Yvette Dumais Bérubé mesure 10 x 12,5 pieds avec une porte-patio qui donne sur une cour extérieure de 200 pieds2. Sa salle d’exposition mesure environ 8 x 12 pieds. L’espace y est confortable pour peindre. L’artiste vit dans un environnement paisible propice à la création. Son lieu de travail est, pour ainsi dire, sacré; une sorte de sanctuaire baignant dans le silence pour de merveilleux moments de création. En atelier, les heures passent si vite que l’artiste ne les comptabilise pas. La solitude étant son alliée, l’artiste invite le silence à habiter son espace pour devenir énergie créatrice de formes et de couleurs qui ne demandent qu’à s’exprimer. « Au fond, je deviens véhicule… ».

La période de l’année où la production est plus intensive se situe à l’automne, avec l’arrivée des couleurs, et à l’hiver. L’artiste qui signe YDB dans un cercle, ses œuvres réalisées sur papyrus, a déjà ouvert son atelier au public en 1999 et 2000 pour les Journées de la Culture, mais préfère de loin ouvrir son atelier sur rendez-vous au public intéressé par son travail. La diffusion de son art se fait principalement sur Internet et dans sa salle d’exposition. « Je m’adapte à l’espace qui est le mien et je peux créer de grands formats ou des formats moyens. Les 16×20 (pouces) me conviennent. J’aime travailler dans le silence de mon atelier ».

coordonnées de l'artiste

Autres informations

  • Flickr https://www.flickr.com/photos/hc_torregrossa/albums/72157655165135783

Envoyer à un ami

Obtenir la direction